L’École des métiers et occupations de l’industrie de la construction (EMOICQ) vous ouvre ses portes. Notre site Internet présente nos programmes et services, et constitue la carte de visite d’une école qui a bien du vécu.

En effet, depuis plus de 70 ans, l’EMOICQ a formé plusieurs générations de travailleuses et de travailleurs qui ont contribué à construire le Québec que nous connaissons aujourd’hui.

École moderne comptant sur des équipes d’enseignants compétents, des ateliers bien aménagés, et des équipements à la fine pointe de la technologie, l’EMOICQ assume avec dynamisme son rôle de leader régional pour tout l’Est du Québec dans la formation initiale des jeunes et des adultes.

Par ailleurs la formation continue des compagnons et des apprentis de bon nombre de métiers régis n’est pas négligée, puisque l’EMOICQ réalise à chaque année, de concert avec les partenaires de l’industrie, un volume toujours croissant d’activités de recyclage et de perfectionnement.

Tout au cours de son histoire, la priorité de l’EMOICQ est demeurée la qualité de ses enseignements et de l’aide aux élèves. Une préoccupation constante est donc mise à la révision des contenus des programmes de formation offerts et des compétences des enseignants, au renouvellement des activités d’apprentissage en atelier, et aux services de soutien aux élèves dans leur parcours de formation. La place des femmes dans les programmes de formation, du milieu de la construction, fait également l’objet d’une attention particulière de notre part.

Enfin, l’EMOICQ fait une large place au partenariat sur toutes ses formes. Que ce soit en participant à sa gestion, à la réalisation de projets d’atelier ou à l’organisation commune d’événements, les partenaires de l’industrie de la construction assurent une présence stimulante dans l’école et contribuent par le fait même à propager le message d’ouverture sur son milieu qui caractérise l’EMOICQ.

Ce que cette revue ne peut dire c’est tout l’engagement du personnel de l’EMOICQ à tout mettre en œuvre pour soutenir votre cheminement vers le succès et une intégration réussie au marché du travail visé, l’industrie de la construction.

Martin Durocher
Directeur

  • Notre histoire

    C’est en 1945 que fut inauguré le premier centre d’apprentissage des métiers de la construction de Québec. Depuis ce jour, sous la responsabilité du Centre de services scolaire de la Capitale, des investissements de plus de 30 millions de dollars ont permis de construire une école moderne et dynamique adaptée aux besoins de la formation et de l’industrie.

    Plus de 120 personnes travaillent fièrement à l’école des métiers et occupations de l’industrie de la construction de Québec (ÉMOICQ), et elles contribuent à la faire grandir et rayonner.

    On constate que nos élèves d’hier sont nos enseignants d’aujourd’hui. Ils arrivent riches de l’expérience des milliers d’heures de travail sur des chantiers de construction avec le désir de donner le meilleur d’eux-mêmes.

    Comme centre de formation professionnelle à vocation nationale pour l’Est du Québec, nous offrons 12 programmes de formation menant à un diplôme d’études professionnelles (DEP) et un autre menant à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP). En collaboration avec nos partenaires de l’industrie, nous proposons aux travailleurs actifs plusieurs activités de recyclage et de perfectionnement.

    C’est grâce à une collaboration étroite avec la Commission de la construction du Québec, les entreprises du milieu et les différents partenaires, que nous pouvons nous maintenir à un haut niveau d’excellence et continuer à offrir un enseignement de qualité.

  • L’équipe

    Plus de 120 personnes travaillent fièrement à l’ÉMOICQ, et elles contribuent à la faire grandir et rayonner. Quel que soit leur rôle dans l’organisation, tous les artisans qui travaillent entre les murs de l’ÉMOICQ ont un seul but en tête: donner le meilleur d’eux-mêmes dans le but d’offrir les meilleures formations possibles.

    L’équipe enseignante est essentiellement constituée de travailleurs de la construction qui, pour la plupart, ont eux-mêmes été étudiants à l’ÉMOICQ. Riches de plusieurs milliers d’heures de travail sur les chantiers de construction, ils s’engagent avec dévouement et passion. Leur approche pratique permet de placer les étudiants dans des situations concrètes similaires aux réalités des chantiers de construction.